René CYR

La foire aux manèges

Lu par Françoise

En voici la présentation

Il se massa les tempes du bout des doigts. Sa migraine revenait. Il en était certain, c’était imminent. Peu importe comment, mais c’était clair dans sa tète, il allait devoir tuer, bientôt Des voix le lui disaient. Il allait à nouveau faire des choses. Il s’y était préparé. Après chaque meurtre, ses voix le laissaient tranquille pendant quelques jours, quelques semaines au plus. Ensuite, elles revenaient, lancinantes pour lui broyer le cerveau, comme aujourd’hui Alors, il devait tuer. » Deux tueurs en série, cela fait beaucoup pour une ville comme Lille. L’un est à la prison de Loos, où il hante les cauchemars d’une jeune psychiatre , l’autre est en liberté et s’attaque aux femmes seules et aux prostituées. Le commissaire Roman, qui a déjà la mort d’un policier ripoux sur les bras, hérite du dossier et ne sali plus où donner de la tète. Entre sa femme qui regrette Paris, le directeur de la PJ qui exige des résultats, un juge d’instruction qui n’aime pas les flics, et une jeune femme qui lui tend les bras, Roman cherche un sens à sa vie. Pendant ce temps, un malade sème la mort dans les rues…

 

Ecouter le résumé du livre 

Télécharger le livre

En étant donneur de voix bénévole, je donne tout son sens au mot solidarité. Non seulement je suis très heureux, et, j’apporte à mon ego, un sentiment d’amour propre démesuré. En quelque sorte, j’apporte un peu de lumière à ceux qui en manque. Je bâtie un pont, un dialogue avec l’autre. Quel Bonheur de se sentir vraiment Utile.

Paul

Avec  joie et plaisir, je prête ma voix pour lire des nouvelles et de beaux livres au sein de l’association Trans-Doc, dirigé par Monsieur Hubert Ossart qui rayonne dans cet endroit où règne une ambiance chaleureuse.

Nathalie

Ma maman était atteinte de sa « DMLA » de sa dernière année, il y a encore peu de temps elle voyait plus. Après m’être renseignée sur internet et trouvé l’association Trans doc, prit rendez-vous, reçue par le Président « Hubert Ossart », personne de très grandes qualités.

De ce jour, par petites intentions de lire, d’enregistrer et prêter ma voix, j’éprouve un sentiment d’Humanité envers ces personnes qui voient un univers différent.

Merci « Hubert » pour tout le travail fournit pour permettre à l’équipe bénévoles de transmettre par la lecture auditive des moments de Bonheur.

Réjane
ut consequat. Praesent Phasellus id, libero. velit, mattis venenatis, efficitur. consectetur Aller au contenu principal